La logique militaire (Nouveau Magazine numéro 1301 du 10 juillet 1982)

Revue de presse de 1975 à 1990

Parmi les propositions suggérées pour sauver Beyrouth de la catastrophe, celle de charger l’armée de réaliser le désengagement entre les forces de la région Ouest, et de desserrer l’étau autour de Beyrouth en faisant reculer les israéliens de 5 à 10 Km des frontières de la capitale.

Mais les militaires ont immédiatement exprimé des réserves car l’armée libanaise, a précisé le général Victor Khoury, ne peut remplir une mission de simple observation ; elle doit constituer une véritable force de frappe. Cela est dans la pure logique militaire.

Mais au-delà de cette logique militaire, il y a le fait que les palestiniens refusent la présence de l’armée libanaise dans les quartiers Ouest, car disent-ils, la confiance ne règne plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s