L’armée libanaise dans le camp de Bourj Barajné (Nouveau Magazine numéro 1311 du 18 septembre 1982 (Article paru dans Libération du 10 septembre 1982))

Revue de presse de 1975 à 1990

L’armée libanaise dans le camp de Bourj Barajné

 

Les israéliens détruisent quatre batteries de missiles syriennes dans la Békaa

 

Cette seconde attaque en deux jours témoigne de la tension syro-israélienne dans la plaine centrale libanaise, en dépit des déclarations du président syrien, à Fès, sur sa volonté d’évacuer le Liban.

 

L’armée israélienne a annoncé jeudi matin avoir détruit quatre batteries mobiles de missiles sol-air SAM-9 syriennes dans la plaine de la Békaa, à 10 Km à l’Est de Bhamdoun. L’attaque israélienne contre les positions syriennes, qui était la seconde en deux jours dans le même secteur de la route Beyrouth-Damas, a été confirmée dans l’après-midi par la Syrie.

Le porte-parole israélien l’a justifiée par la volonté d’empêcher l’introduction au Liban de missiles syriens. Elle témoigne de la reprise de la tension au Liban en dépit de l’annonce à Fès (Maroc) de l’accord donné par le président syrien Assad à l’évacuation de ses troupes du Liban dans le cadre d’un retrait de toutes les troupes étrangères de ce pays.

La tension syro-israélienne est évidemment liée à la présence au Liban-Nord et dans le centre du pays de forces palestiniennes, dont certains leaders de l’OLP ont affirmé ces derniers jours qu’elles continueraient la lutte armée contre Israël. Les déclarations d’Abou Iyad, membre du comité central du Fath, qui avait affirmé que « Beyrouth reste la capitale des palestiniens », avaient été dénoncées comme « irresponsables » par certains dirigeants libanais. Mais le numéro deux du Fath a réitéré ses propos jeudi lors d’une conférence de presse à Damas (Syrie) au cours de laquelle il a estimé qu’ « aucun arabe ou palestinien ne peut être empêché d’entrer au Liban… d’où la révolution palestinienne ne saurait être expulsée ». Jeudi deux soldats israéliens ont été blessés dans le Liban-Sud par des mines posées par des fedayin.

Mercredi soir, le président américain Ronald Reagan avait annoncé que les troupes américaines de la force d’interposition à Beyrouth-Ouest allaient commencer leur retrait vendredi. A la suite d’un entretien avec son envoyé spécial dans la région, Philip Habib, le président Reagan a réaffirmé les objectifs de la politique américaine au Liban : retrait de toutes les forces étrangères du pays, renforcement du gouvernement libanais et fin de l’utilisation du territoire libanais pour le lancement d’attaques contre Israël.

Reagan a annoncé la création d’un Conseil interministériel sur le Liban que présidera le secrétaire d’Etat adjoint W. Stoessel et qui aura pour tâche de suivre la nouvelle phase de l’action diplomatique américaine.

Le négociateur américain Philip Habib se rendra pour sa part à la fin du mois à Beyrouth pour y assister à la prise de fonctions du nouveau président libanais Bachir Gemayel. Celui-ci paraît pouvoir bénéficier de la tolérance du principal dirigeant musulman sunnite, l’ex-Premier ministre Saëb Salam : dans une interview publiée jeudi à Paris par l’hebdomadaire arabe « Al Watan al-Arabi », M. Salam considère que « les pressions anti-démocratiques qui ont accompagné l’élection présidentielle, appartiennent désormais au passé. M. Gemayel a été élu par le Parlement et a obtenu la majorité requise ». Rejetant l’attitude de refus total prôné par MM. Frangié et Karamé, M. Salam estime que le respect de « la liberté, la démocratie et de l’entente islamo-chrétienne » sont les seules conditions d’une coopération des musulmans libanais avec le président élu.

Enfin, l’armée libanaise a pénétré jeudi pour la première fois dans le principal camp palestinien de Beyrouth, Bourj-Barajné. Quelques heures cependant après son entrée, des palestiniens armés ont tiré une roquette antichar contre une patrouille qui a riposté. Des unités de l’armée ont alors entrepris une opération de ratissage à l’intérieur du camp. Le commandant en chef de l’armée libanaise, le général Victor Khoury, a pour sa part effectué une tournée d’inspection à Beyrouth-Ouest.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s