Les « adieux » aux palestiniens (Nouveau Magazine numéro 1308 du 28 août 1982)

Revue de presse de 1975 à 1990

Samedi dernier, l’émir Farouk Abillama se trouvait sur les quais pour contrôler l’évacuation des palestiniens. Il est resté debout en plein soleil jusqu’à l’embarquement du dernier combattant porté sur la liste des partants. Le directeur général de la Sûreté Générale a tenu à vérifier en personne le déroulement de l’opération et le travail exécuté par les agents de son administration affectés à cette mission.

Dimanche, c’était au tour du général Victor Khoury, commandant en chef de l’armée libanaise, de prendre la relève pour passer en revue la patrouille chargée de surveiller le départ aux côtés des forces françaises. Des ordres très stricts avaient été donnés pour l’accomplissement de cette tâche particulièrement importante et délicate.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s