Télé-Liban, enjeu d’une bataille (Nouveau Magazine numéro 1305 du 7 août 1982)

On a failli provoquer une catastrophe. Et tout cela à cause de Télé-Liban ! La semaine dernière, alors que les employés de Télé-Liban préparaient tranquillement – et avec l’enthousiasme qui les caractérise – les émissions de la soirée, ils sont interrompus par la visite du responsable de la partie Moyen-Orient à la télévision israélienne.

« Je voudrais voir le responsable », dit-il aux employés.

Bien entendu, celui-ci n’était pas très enthousiasmé par l’idée d’une telle rencontre. Il s’est donc évaporé, laissant aux employés le soin d’éconduire l’indésirable visiteur. Mais celui-ci s’est incrusté.

« Il me manque des films. Pouvez-vous me les donner pour que je les envoie à partir de Jamhour où notre télévision a établi un centre d’émission ? »

Les employés ont refusé catégoriquement d’accéder à cette requête. Ils ont même manifesté leur mécontentement. A tel point que le responsable de la télévision israélienne s’est emporté et a menacé de revenir le lendemain pour rencontrer de force M. Charles Rizk. A peine était-il sorti en claquant la porte que toute la république (ou ce qu’il en reste) a été mise au courant de l’affaire. Une division de l’armée est venue protéger les locaux de Télé-Liban. On se serait cru dans une véritable forteresse, se préparant à la résistance… Mais l’israélien n’est pas revenu. Ce qui n’a pas empêché Chafic Wazzan de raconter l’incident à Philip Habib.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s