Beyrouth, bastion de la légalité (Nouveau Magazine numéro 1313 du 2 octobre 1982)

Revue de presse de 1975 à 1990

Des rencontres fréquentes et secrètes se tiennent régulièrement entre des responsables militaires, des leaders politiques de l’Ouest et des dirigeants des Forces Libanaises pour étudier les possibilités de permettre aux forces de la légalité de se déployer dans les deux zones de la capitale. Cela constituerait un premier pas vers la prise en charge de toute la sécurité du pays par l’Etat.

Il semble d’ailleurs, à en croire certaines indiscrétions qui ont filtré de ces réunions, que les Forces Libanaises ont donné leur accord pour céder la place aux forces légales après avoir pris connaissance du plan global et des méthodes de son application.

Le projet, tel que nous l’a affirmé un officier supérieur, avait été préparé par M. Elias Sarkis, approuvé par cheikh Bachir Gemayel et sera enfin exécuté sous l’égide du président cheikh Amine Gemayel, convaincu qu’il ne peut ramener la sécurité dans le pays qu’à partir de la capitale.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s