Wazzan : une fin de non-recevoir (Nouveau Magazine numéro 1314 du 9 octobre 1982)

Revue de presse de 1975 à 1990

Le Premier ministre désigné, M. Chafic Wazzan, a refusé d’écouter les doléances d’un certain nombre d’organisations qui se plaignaient de ce que l’armée perquisitionnait les maisons de leurs leaders dans la région Ouest de la capitale.
M. Wazzan a opposé une fin de non-recevoir à toutes les revendications, affirmant que l’armée libanaise était chargée de la sécurité des citoyens et qu’elle était tenue de prendre toutes les mesures nécessaires pour mener à bien sa mission.
Le chef du gouvernement a rappelé à cette occasion que des objections de ce genre avaient paralysé l’action de l’armée par le passé et que désormais il n’en serait plus jamais de même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s