Panorama politique : Moyen-Orient et Afrique – Revue Internationale de Stratégie et Défense numéro 34 d’août 1984

Général Michel Aoun, commandant en chef de l'armée libanaise de 1984 à 1990, Revue de presse de 1975 à 1990

Au Liban, le Premier ministre a nommé un nouveau commandant de l’armée, le général Michel Aoun, en place du général Ibrahim Tannous. Le nouveau commandant en chef est également maronite, et fut commandant de la 8e brigade, la seule qui n’a pas souffert de défections et de désertions au cours des derniers mois. Néanmoins, il lui sera adjoint un comité de contrôle comprenant un chiite, un sunnite et un druze. Le chef d’état-major reste un druze, alors que le chef des services de renseignements militaires est toujours un maronite, et qu’un nouvel officier de police chiite dirige un nouveau département d’investigation pour la sécurité d’Etat. Néanmoins, à Beyrouth et ailleurs, les combats continuent, avec des trêves fréquentes mais brèves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s