Les miliciens seront mis au pas – Nouveau Magazine numéro 1320 du 20 novembre 1982

Revue de presse de 1975 à 1990

Que va-t-il advenir des milices et autres groupes paramilitaires une fois que la situation sera rentrée dans l’ordre ? C’est la question que se pose justement un comité spécial politico-militaire chargé de régler ce problème et d’éviter que la présence d’éléments armés n’entrave le processus de stabilisation et la mission des troupes régulières.

Deux propositions sont à l’étude :

-La création d’un corps de gardes-frontières auquel se joindrait toute personne désireuse de poursuivre une carrière militaire. Les intéressés seront soumis à un entraînement militaire intensif d’au moins une année durant laquelle ils seraient contraints de vivre dans une caserne. Au terme de leur entraînement les recrues seraient affectées à des unités le long des frontières.

-L’intégration des éléments armés dans différentes forces : police municipale, FSI, armée, sûreté, après examens et entraînement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s